Se préparer à une présentation orale en anglais

On croit maîtriser l’anglais jusqu’à ce qu’on soit totalement tétanisé face à cette question « please introduce yourself ». (Veuillez-vous présenter s’il vous plait).

C’est là que nous nous rendons compte à quel point le fait de pouvoir se présenter est un aspect essentiel de l’apprentissage de l’anglais. Certains diront même que c’est la base.

Que ce soit en contexte personnel, lors des fêtes, des rencontres ou d’autres événements sociaux ou plutôt dans un contexte plus professionnel comme par exemple, en entretien, en entreprises, les présentations représentent également un élément important.

Prendre la parole en public est un exercice souvent délicat. Il peut constituer un facteur de stress et nuire à la confiance en soi étant donné que nous ne sommes pas tous à l’aise à l’oral. Savoir se présenter et acquérir des qualités d’orateur est un exercice sur lequel il faut travailler.

Pour y parvenir, cet article vous offre quelques conseils pour bien vous présenter en anglais à l’oral.

Pour la mise en pratique, nous vous invitons à rejoindre nos formations en anglais à distance par classes virtuelles.

Maîtriser son sujet

Pour se présenter, il faut d’abord connaître le sujet, qui n’est autre que vous. Rien de plus facile car personne ne vous connaît mieux que quiconque.

Que vous parliez de vous, de vos compétences, de votre entreprise ou de vos services, savoir de quoi vous allez parler est indispensable et peut minimiser les causes de stress avant de vous lancer.

Savoir bien gérer son temps

Toute forme de prise de parole, comme un échange personnel, un entretien d’embauche ou un échange social, implique une limite de temps. Pendant votre préparation, il est recommandé de vous entraîner en vous mettant dans des conditions qui vous permettront d’anticiper le temps nécessaire pour vous présenter, bien sûr dépendant de la situation.

Estimer le temps que vous consacrerez à votre présentation est essentiel. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas vous préparer à toute éventualité. Le port d’une montre ou le repérage d’un réveil peut vous aider à garder la notion du temps, mais attention à ce que cela ne vous limite pas.

Maîtriser sa communication verbale et non verbale

Une présentation orale doit souvent sa qualité à sa présentation. La meilleure façon de s’assurer que votre discours est impeccable est de vous entraîner, par exemple en lisant à haute voix, seul ou avec l’aide d’un ami. Et si vous n’avez pas d’amis anglophones avec qui vous entraîner, ne vous inquiétez pas, nos formateurs sont à votre disposition pour vous faire progresser.

Ils vous aideront non seulement à développer votre confiance en vous, mais vous guideront également vers une articulation, un vocabulaire, une syntaxe et une intonation appropriés.

Tous ces aspects, s’ils ne sont pas maîtrisés, peuvent ajouter au stress de la présentation et avoir une incidence sur le langage non verbal.

La communication non verbale est également importante pour faire une bonne impression : surveillez votre langage corporel. Faites attention à votre posture, à votre gestuelle, souriez, évitez de trop bouger, sachez quoi faire de vos mains et évitez de jouer avec vos cheveux.

 Organiser ses idées

La base d’une bonne structure est la suivante : éviter de partir dans tous les sens mais surtout savoir organiser ses idées. Sachez par où commencer, comment développer vos points et comment conclure. Cela vous permet également d’être plus sûr de vous lorsque vous prenez la parole, car vous auriez déjà défini la chronologie de vos propos.

C’est ainsi que vous établirez une introduction, un milieu et une conclusion non seulement solidement structurés mais qui captiveront aussi votre interlocuteur.

 Mémoriser des mots clés

Lors de la préparation d’une présentation, il est essentiel de penser aux mots clés. Il n’est pas facile de mémoriser un discours dans son ensemble car un discours mémorisé dans son ensemble perd souvent de son authenticité et de sa fluidité. Si l’anglais n’est pas encore tout à fait votre point fort, vous ne voudriez quand même pas avoir l’air robotique.

Pour susciter l’intérêt de votre interlocuteur, vous devez donner l’impression que vous êtes sûr de vous, que vous vous connaissez en tant que sujet de la présentation et que vous vous montrez aussi naturel que possible.

C’est à cela que servent les mots-clés, qui vous fournissent les grandes lignes de votre discours.

Prévoir un pense-bête

Assurez-vous de ne pas venir avec d’interminables feuilles de papier et n’écrivez pas votre discours sur votre téléphone. Cela ne fait pas professionnel. Et s’il vous plaît, ne mettez surtout pas d’antisèches sur vos mains. Notre meilleur conseil est que vous apportiez un bloc-notes pour noter les mots clés et non l’ensemble du discours.

Une fois toute ces étapes respectées, c’est le moment de se jeter à l’eau.

Accélérez votre aisance à l’oral en anglais

Si vous souhaitez en savoir plus sur la marche à suivre pour bien se préparer à l’oral , nos formateurs sont là pour vous accompagner dans votre démarche.

Nos formations en anglais à distance par classes virtuelles vous donneront les clés pour améliorer votre présentation en anglais.

Toutes nos formations en anglais sont éligibles CPF, prenez contact avec nous pour la mise en place de votre formation en anglais ou d’autres langues présentes au catalogue.

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin