Milieu hospitalier : diagnostiquer les symptômes

Vous êtes médecin, personnel soignant du milieu hospitalier ? Maîtriser le jargon médical est primordial mais, mais face à un patient anglophone, vous avez pour mission de communiquer des informations vitales à votre patient et à son entourage.

Ce serait dramatique de donner un mauvais diagnostic à cause des barrières linguistiques.

Pour éviter toute mauvaise communication , dans cet article nous vous proposons de découvrir comment diagnostiquer les symptômes et signes de vos patients anglophones.

Les phrases clés en anglais du milieu hospitalier

Comprendre les symptômes et signes des patients

La compréhension des symptômes et des signes chez vos patients est vital pour un bon diagnostic, mais pas que !

Une compréhension mutuelle entre le médecin traitant et son patient et tout aussi cruciale.

En tant que médecin ou infirmier, vous devez être apte à poser des questions précises à un patient pour comprendre le problème de santé particulier et décider de la marche à suivre.

Mettre le patient en confiance

« Take a deep breath in. Breathe out ». – Inspirez. Prenez une grande respiration. Expirez.

« Please lie down. » – Veuillez-vous allonger s’il vous plait,

Demander en anglais au patient comment il se sent

Il faut mettre à l’aise et en confiance le patient en lui demandant comment il se sent.

Les verbes les plus couramment utilisés pour exprimer ses symptômes seront « To feel » (ressentir), To be hurt (Être blessé, avoir mal), To suffer (souffrir).

  • « So, tell me, how are you today ? » – Alors, dites-moi, comment allez-vous aujourd’hui ?
  • « Show me where you are injured. » – Montrez-moi où vous êtes blessé
  • « Where does it hurt? » – Où est-ce que ça fait mal ?
  • « Does it hurt when you…breathe / swallow / urinate / walk ?» – Avez-vous mal quand vous…respirez / avalez / urinez / marchez ?
  • « Are you having chest pains ? » – Ressentez-vous des douleurs à la poitrine ?
  • « Are you out/short of breath » – Êtes-vous essoufflé ?
  • « When have your noticed these symptoms start ? » – Quand avez-vous remarqué que ces symptômes ont commencé ?

Se renseigner sur les habitudes, complications ou consommation du patient

Pour un diagnostic fiable, il est aussi très important de comprendre les habitudes, la consommation du patient ainsi que les complications médicales existantes.

  • « Are you taking any medication? » – Prenez-vous des médicaments ?
  • « Do you have a list of your medications? How many times a day do you take your medications? » – Avez-vous la liste des médicaments que vous prenez ? Combien de fois par jour prenez-vous vos médicaments ?
  • « Do you have any allergies ? Are you allergic to any medications? » – Avez-vous des allergies ? Êtes-vous allergique à certains médicaments ?
  • « Do you have any health problems? » – Avez-vous des problèmes de santé ?
  • « Do you suffer from a disease? »- Souffrez-vous d’une maladie ?
  • « Do you bleed easily? » – Saignez-vous facilement ?
  • « Have you ever had a reaction to anesthesia? » -Avez-vous déjà eu une réaction au cours d’une anesthésie ?
  • « Are you allergic to penicillin? » -Êtes-vous allergique à la pénicilline ?
  • « Do you drink alcohol? How often? » -Buvez-vous de l’alcool ? À quelle fréquence ?
  • « Do you smoke? If so, how many cigarettes per day? » -Fumez-vous ? Si oui, combien de cigarettes par jour ?
  • « Do you suffer from high blood pressure ? » – Souffrez-vous d’hypertension ?
  • « Do you suffer from lung disease? » –Souffrez-vous d’une maladie pulmonaire ?
  • « Do you take any medication for your diabetes? » -Did you take your medication today? – Êtes-vous diabétique ? Prenez-vous des médicaments pour le diabète ? Les avez-vous pris aujourd’hui ?
  • « Are you pregnant? » -Êtes-vous enceinte ?
  • « Are you breastfeeding? » – Allaitez-vous ?

 

Les expressions clés pour évaluez la gravité de la situation du patient

Ou le degré de gravité

C’est un avantage conséquent de connaitre les termes afin de pouvoir faire le bon constat.

Cela vous permet d’évaluer la gravite de la situation. Voici les différents adjectifs définissant les types de douleurs.

« Burning pain » – Douleur brûlante

« Constant pain » – Douleur constante

« Crushing pain » – Douleur écrasante

« Stabbing pain » – Douleur en coup de poignard

« Moderate pain » – Douleur modérée

« Throbbing pain » – Douleur pulsative

« Squeezing pain » – Douleur qui serre

« Severe pain » – Forte douleur

Savoir parler anglais garantit une meilleure compréhension entre le patient et le médecin. Grâce à nos formations en anglais par classes virtuelles, venez améliorer votre connaissance du domaine de la santé tout en améliorant et en pratiquant dans des jeux de rôles propres à votre métier et tout cela à distance en anglais.

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin

Laisser un commentaire

6 + 3 =