Le Blog de LearnPerfect

Formations à distance en langues étrangères, bureautique, PAO et Digital Learning

Quels sont les bénéfices attendus du développement personnel en entreprise

Table des matières

Soyons honnêtes, à ce jour, dans le monde dans lequel nous évoluons, tout le monde peut s’offrir un diplôme technique ! Cependant, une fois sur le marché du travail, avec le nombre de personnes techniquement qualifiées, la question est la suivante : comment les employés se distinguent-ils des autres ?

C’est là que les fameuses soft-skills entrent en jeu et permettent aux employés de se démarquer des autres.

C’est pourquoi les entreprises considèrent qu’il est crucial d’investir dans le développement personnel de leurs employés en leur offrant des formations soft-skills. Voyons dans cet article quels sont les bénéfices attendus des soft-skills en entreprise.

 

Que sont donc les compétences soft-skills ?

Les compétences interpersonnelles, les traits de personnalité et les aptitudes en matière de communication entre autres sont des soft-skills que chacun d’entre nous possède à des degrés divers.

Nous les acquérons dès le plus jeune âge grâce à l’éducation, d’abord par nos parents, puis par nos pairs et au sein de l’école. Ces soft-skills, dîtes compétences douces ou transversales, façonnent notre identité en influençant nos attitudes, nos comportements et nos interactions avec les autres.

Les soft-skills sont les capacités qui font des gens de meilleurs individus, par conséquent, de meilleurs employés et sont essentielles au succès à long terme d’une organisation.

Il faut dire que les compétences douces ont été négligées au profit des compétences techniques pendant trop longtemps, mais heureusement, de nombreuses entreprises commencent à voir l’importance croissante de ces talents critiques et investissent dans le développement de leurs employés dans ces domaines pour assurer leur succès commercial actuel et futur.

 

Les bénéfices attendus du soft-skills en entreprise

  1. Les soft skills stimulent la productivité.

Les compétences techniques ne sont pas les seuls éléments qui influencent la productivité au travail. De solides compétences douces dans des domaines tels que la communication, la collaboration, la gestion du temps et la polyvalence entre autres, ont un impact direct et significatif sur les niveaux de productivité du personnel.

Lorsqu’il s’agit de cibles, d’objectifs, de jalons et de délais, de solides compétences soft-skills favorisent une communication claire sur les attentes, les délais et les objectifs entre les employés et la direction, ainsi qu’entre une entreprise et ses clients. Cela permet de réduire les malentendus et les erreurs, réduisant ainsi les pertes de temps tout en augmentant les taux de productivité.

 

  1. Les soft skills favorisent la créativité et l’innovation.

L’innovation et la créativité sont, et ont toujours été, essentielles au succès à long terme d’une entreprise.

La créativité et la production d’idées nouvelles et inventives sont stimulées par des compétences transversales telles que la pensée créative, l’imagination et l’organisation.

Les entreprises peuvent tirer parti de cette créativité et de cette innovation débordante en permettant à leurs employés de développer leurs compétences non techniques afin de mieux se positionner et de présenter leurs idées et leurs propositions de manière affirmée, congruente et crédible.

 

  1. Les soft skills renforcent le travail d’équipe et l’efficacité.

Encourager la constitution d’équipes et favoriser les aptitudes à la communication est un MUST ! Ainsi, les employés sont plus susceptibles de communiquer efficacement et de travailler de manière performante, tant individuellement qu’au sein d’une équipe, ce qui se traduit par des processus plus rapides et plus fructueux. En appliquant des compétences innovantes en termes de résolution de problèmes aux situations de travail, les personnes dotées de compétences douces sont également plus susceptibles de réduire les conflits rapidement et efficacement optimisant par la même occasion un gain de temps !

 

  1. Les soft skills renforcent la rétention, attirent les meilleurs candidats et consolident la réputation de l’entreprise.

Il n’est pas surprenant que, tout comme le fait de proposer la formation aux soft-skills aux employés en poste les encourage à rester dans l’entreprise, le fait de ne pas mettre les outils d’apprentissage et de développement à la disposition de tous les employés, a l’effet inverse !

De nos jours, les salariés recherchent une valeur ajoutée de la part de leur employeur sous forme de formation et de développement tout au long de leur carrière, plutôt que de se concentrer uniquement sur ce qu’ils peuvent, eux, apporter à l’entreprise.

La mention d’un programme de développement personnel dans une offre d’emploi a plus de chances d’attirer davantage de candidats et de les intéresser à leur croissance tant au niveau personnel que professionnel. Une société apprenante place le progrès de ses employés au centre de sa culture, ce qui encourage les meilleurs talents à rester plus longtemps dans l’entreprise.

 

  1. Les soft-skills profiteront aux nouveaux et futurs managers.

Qu’une entreprise prépare un employé en vue d’une promotion interne ou qu’elle embauche quelqu’un de l’extérieur, le passage à la direction s’accompagne de nouvelles tâches, responsabilités, relations et, surtout, de nouvelles compétences pour réussir dans un rôle de direction. De nombreux managers ne sont pas préparés à réussir dans leur profession en raison d’un manque de formation aux compétences douces. Sans formation suffisante, les nouveaux managers sont plus susceptibles d’échouer dans leur rôle au cours de leurs premières années, car ils ont du mal à se positionner. Nous constatons souvent le syndrome de l’imposteur et le manque de leadership chez certains. Peut-on vraiment leur en vouloir s’ils maîtrisent les connaissances techniques, mais pas l’art de gérer une équipe en tant que leader ?

Aujourd’hui, les compétences techniques importent peu si elles ne sont pas alignées avec un solide ensemble de compétences douces. C’est ce que nous constatons dans les entreprises qui regorgent de personnes qualifiées et hautement compétentes techniquement. Pour aller au-delà du savoir-faire, ces entreprises estiment qu’elles doivent investir dans l’entreprise à travers leurs employés en leur offrant des possibilités de formation et de développement pour affiner les compétences de demain : les « soft skills ».

Nous proposons des formations qui peuvent vous aider en ce sens parmi d’autres soft-skills. Vous pouvez même financer nos formations avec le CPF, compte personnel de formation.

Plusieurs personnes en ont déjà profité, pourquoi pas vous ?

Retrouvez nos articles de la même catégorie

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin