Le Blog de LearnPerfect

Formations à distance en langues étrangères, bureautique, PAO et Digital Learning

Quelles sont les erreurs fréquentes que font les francophones en anglais ?

Table des matières

L’anglais est compliqué, diront certains. Le français est beaucoup plus complexe avec ses règles et ses exceptions, diront d’autres. Le débat est sans fin !

Quelle que soit la perspective, il y a une vérité : c’est qu’il est souvent facile de faire des erreurs quand on est francophone et qu’on apprend l’anglais ?

N’est-il pas rassurant de savoir que vous n’êtes pas seul ?

Nous avons dressé la liste des erreurs courantes que les francophones commettent en anglais afin que vous puissiez lâcher prise, comprendre d’où elles proviennent pour les éviter à l’avenir.

  1. La prononciation

La phonétique anglaise et française est différente. Certains sons existent dans l’un et pas dans l’autre. C’est pourquoi vous devez absolument maîtriser la phonétique anglaise et savoir différencier les sons du français et distinguer ce qui se ressemble.

En revanche, il arrive que l’accent français prononcé perturbe la prononciation du mot en anglais, même si vous connaissez la prononciation correcte de ces derniers par syllabes. Nous n’attendons pas de vous que vous ayez un accent britannique ou américain, mais faites l’effort lorsqu’il s’agit de prononcer avec l’accent escompté en anglais.

  1. Les faux-amis

Qui dit apprentissage d’une nouvelle langue, dit inévitablement avoir recours à un moment donné aux faux-amis.

Les faux-amis sont une erreur courante commise par ceux qui ne maîtrisent pas bien la langue anglaise lorsqu’ils l’apprennent, surtout lorsque les mots en anglais et en français ont une consonance similaire. Cela ne signifie pas que les mots en anglais qui ressemblent au Français sont nécessairement la traduction littérale du mot français. Par exemple, « actuellement » ne se traduit pas pas « actually » mais « currently » en anglais ! « Actually » signifie « en fait », ou encore « to assist » qui veut dire aider alors qu’en français, « assister », c’est participer à un événement.

Vérifiez le contexte de la phrase d’origine et faites attention, car il est facile de se tromper.

  1. Les prépositions

Je ne comprends pas « to go », est-ce que ça veut dire « pour / à partir » ou simplement le verbe « partir » à l’infinitif ? Quel casse-tête à assimiler ces fichues prépositions en anglais !

La façon la plus efficace d’apprendre les prépositions est d’en apprendre les règles en anglais sans favoriser la traduction littérale de chacune d’elles.

Vous devez savoir différencier et comprendre les nuances en anglais en termes de contexte, de sens comme « since », « for » ou « to » et « for ».

  1. Les expressions

Ah, nos chères expressions idiomatiques françaises qui font partie de notre belle langue et culture française, n’essayez pas de les traduire du français à l’anglais ! À moins d’être mondialement connues et traduites, certaines expressions ne peuvent pas être traduites en anglais. Alors arrêtez d’essayer de les imposer à cette langue. Ne les traduisez pas mot à mot, car votre interlocuteur anglophone ne comprendrait pas.

Lisez régulièrement en anglais afin de vous familiariser avec les expressions anglaises et de les réutiliser comme le ferait un anglophone.

  1. La conjugaison

La conjugaison anglaise n’a rien à voir avec la conjugaison française. Encore une fois, vous ne devez pas traduire de l’anglais au Français ou vice-versa. Vous devez apprendre les règles de conjugaison de l’anglais de manière indépendante, par exemple les ‘continuous tenses’ ou les ‘perfect tenses’.

D’autre part, certaines constructions verbales sont différentes et il est facile de faire des erreurs, par exemple, « tu me manques » se traduit par « I miss you » en anglais ou « se souvenir » se traduit par « to remember ».

  1. La ponctuation

La ponctuation anglaise diffère de la ponctuation française quant aux espaces à l’écrit. En français, vous devez utiliser des espaces entre les guillemets, avant un point d’exclamation, un point d’interrogation ou un point-virgule. En anglais, aucun espace n’est utilisé, la ponctuation est collée au mot.

  1. La prononciation du S

Une erreur typique commise par les Français parlant anglais est de négliger de prononcer le « S ». Cela est compréhensible, car en français, le « S » à la fin de chaque mot est muet. En anglais, par contre, au pluriel, on prononce le « S ». Par exemple, on dit les personnes en français, mais les personnes en anglais avec le « s » à la fin du mot. Les Anglo-Saxons prononcent clairement le « s » même si pour les francophones, c’est un défi oral.

  1. L’article « the» (le, la, les)

En français, vous utiliserez systématiquement les articles « le, la, les » car c’est la règle, un nom commun ne peut être utilisé sans article dans une phrase. En anglais, sa traduction, l’article « the » n’est pas obligatoire. C’est peut-être l’erreur la plus courante.

Dans le doute, il vaut mieux ne pas l’utiliser, car il peut changer le sens de mots comme people et the people. Vous ne le mettez pas devant des généralités comme les noms de pays (country names), les saisons (seasons), les parties du corps (body parts), les lieux publics (public places), les tendances (trends), etc.

  1. Les homophones

Si en français, on s’embrouille avec les homophones, c’est normal que vous tombiez dans les pièges de la langue anglaise surtout quand il s’agit d’homophones.

Vous devez être capable de faire la différence entre des mots qui ont la même consonance, mais qui sont orthographiés différemment et qui ont un sens différent.

Ils peuvent prêter à confusion en anglais.

  1. Le vocabulaire

Certains vocabulaires ont un sens diffèrent en anglais et en français. Par exemple : Bless you se traduit par a vous souhaits lorsque quelqu’un éternue et « to bless » veut dire « bénir » et « souhaits », « wishes ».

Tous ces mots peuvent être déroutants et c’est pourquoi vous devez trouver différents moyens d’acquérir autant de vocabulaire que possible, que ce soit par le biais de nos formations, de la lecture, de films ou le simple fait de communiquer avec un anglophone.

Les erreurs courantes en anglais sont rapidement commises lors de l’apprentissage, surtout lorsque vous êtes influencé par votre langue maternelle. Cela nécessite une pratique constante pendant vos cours, dans la vie quotidienne et au travail. Toute exposition à la langue est bonne pour vous, car elle vous permet de pratiquer votre gymnastique des mots et de retenir certaines règles de base indispensables à une meilleure compréhension. Apprendre l’anglais et le maîtriser vous permettra certainement d’éviter de faire des erreurs, d’enrichir votre vocabulaire et de vous démarquer des autres francophones ayant des lacunes.

C’est aussi un atout dans le monde professionnel et nous serons heureux de vous aider. Rejoignez nos formations en anglais à distance par classes virtuelles éligibles au CPF pour réduire vos erreurs courantes d’Anglais tout en apprenant l’anglais.

Retrouvez nos articles de la même catégorie

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin