Formation en anglais : assister à un déjeuner d’affaires avec aisance

Vous devez organiser un déjeuner d’affaires ou êtes invité à un déjeuner de travail avec vos clients et collègues anglophones. Vous paniquez !

Que vais-je dire ? Comment vais-je me débrouiller en anglais ?

Voilà les questions qui surgissent. Et pourtant, vous avez l’habitude de traiter avec vos collègues anglophones, vous communiquez couramment en réunion et par écrit. Mais un déjeuner implique des sujets de conversation différents, un vocabulaire différent. Vous n’y êtes pas habitué et probablement pas préparé. Ne paniquez pas. Nos cours d’anglais à distance sont là pour vous y préparer. En attendant, voici quelques conseils précieux pour vous aider à accepter cette invitation à un déjeuner d’affaires ou à l’organiser.

  1. Le choix du lieu du déjeuner d’affaires

La personne à l’initiative du déjeuner d’affaires est généralement chargée de choisir le restaurant. À noter que le lieu choisi doit répondre à certains critères : le restaurant doit offrir un choix de nourriture pouvant satisfaire les restrictions alimentaires des participants (végétariens, etc.) et l’endroit doit être propice à la discussion où chaque convive doit pouvoir entendre les autres. Pour cela dans un premier temps, vous pourriez au téléphone ou par mail utiliser les questions ci-dessous pour avoir les informations nécessaires :

  • Avez-vous une préférence sur le type de restaurant ?- Il y a de bons restaurants locaux à proximité. – Have you got a preference on the type of restaurant ? – There are good local restaurants nearby.
  • Y a-t-il quelque chose en particulier que vous aimeriez essayer pendant votre séjour ? – Is there anything in particular you would like to try during your stay ?
  • Je connais un bon restaurant [type de restaurant] près du bureau. Cela vous convient-il ? – I know a good restaurant [type of restaurant] near the office. Does this sound good to you ?
  1. Maîtriser le vocabulaire professionnel

Si un déjeuner d’affaires est bien sûr plus cordial qu’une réunion d’affaires, vous ne devez pas vous laisser aller comme vous le feriez lors d’un déjeuner entre amis. L’échange est certes plus cordial, mais il demeure cependant très professionnel et formel. Le jargon professionnel lié à votre domaine d’activité est donc de mise.

  1. Être à l’aise avec les small talks

Avant d’entrer dans le vif du sujet de votre réunion, il est bon d’entamer une conversation informelle et légère appelée « small talk ». En quoi consiste le « small talk » ? Le small talk, comme son nom l’indique, est une petite discussion qui sert à briser la glace lors d’une réunion en parlant de choses et d’autres pour échanger des idées. Dans le monde professionnel ou dans la vie de tous les jours, il est fondamental de maîtriser l’art du small talk, et lors d’un déjeuner d’affaires, cela permet d’entretenir la conversation en attendant d’être servi.

  • Il fait assez chaud aujourd’hui, n’est-ce pas ? – It’s quite hot today, isn’t it right ?
  • Quelle belle journée aujourd’hui, non ? – What a beautiful day today, right ?
  • Pouvez-vous croire que cela fait un an que la pandémie a commencé ? -Can you believe that it’s been a year since the start of the pandemic ?
  • Quelles sont les dernières nouvelles sur la situation actuelle ? – What’s the latest news about the current situation ?
  1. Connaître le vocabulaire relatif à la restauration et au menu

Un déjeuner d’affaires implique non seulement la discussion professionnelle mais avant tout, le vocabulaire du repas. Il est essentiel de pouvoir lire, comprendre et même expliquer un menu à votre invité. Comment prendre une commande si vous ne comprenez pas un mot de ce qui est sur le menu ?

  1. Savoir passer une commande

Que vous soyez un hôte ou un invité, être à l’aise et faire la conversation ne vous pose pas de problème. Mais si vous bégayez et avez du mal à exprimer ce que vous aimeriez manger lorsque vous passez votre commande, vous risquez de perdre toute crédibilité au cours du déjeuner. Alors, « what would you like to eat » ? Bien sûr tout cela, dans le respect des formules de politesses.

  • Je voudrais commander…. – « I would like to order…. »
  • Puis-je avoir… – « May I please have… »
  • Je voudrais essayer votre site …. « – « I would like to try your… »
  1. Maitriser les règles d’usage de base à table

Combien d’entre vous n’assaisonnent pas ses plats ou ne se sert pas des plats qui sont placés trop loin parce que vous ne savent tout simplement pas les règles d’usage de la table en anglais ?

  • Pourriez-vous me passer le sel, le poivre, le saladier et la bouteille d’eau ? – « Could you please pass me the salt/ pepper/ salad bowl/ bottle of water »
  1. Connaitre les adjectifs pour qualifier un repas

Toujours dans le but de faire la conversation et de ne pas se limiter à ce contrat que vous voulez obtenir, donc à l’objectif de cette rencontre. Vous devez également être capable de décrire le repas que vous appréciez et de comprendre ce que l’autre personne vous dit lorsqu’elle décrit son appréciation et être capable d’en discuter à son tour.

  • Ce repas est vraiment délicieux/ exquis/ savoureux/ salé/ épicé. – « This meal is really delicious/ exquisite/ tasty/ savory/ salty/spicy »

Les déjeuners d’affaires sont importants pour le développement de réseaux d’entreprises, pour régler des détails commerciaux dans un cadre social et pour rencontrer des clients potentiels. Ces rencontres représentent bien plus qu’un déjeuner gratuit, et votre étiquette est de la plus haute importance : il en va de votre image, du nom de votre entreprise et de toutes les affaires à l’ordre du jour. Que vous soyez l’hôte ou le participant d’un déjeuner d’affaires, vous pouvez contribuer directement à faire de cette rencontre un moment agréable. C’est pourquoi maitriser l’anglais des affaires et tout simplement de tous les jours, comme les bonnes pratiques au restaurant est indispensable.

Nos formations en anglais à distance par classes virtuelles vous donnent toutes les clés pour vous accompagner dans cette démarche.

Toutes nos formations en anglais sont éligibles CPF, prenez contact avec nous dans la mise en place de votre formation en anglais ou d’autres langues présentes au catalogue. Découvrez les programmes spécifiques à l’interculturalité, pour une mise en pratique immédiate.

 

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin