Comment enrichir son vocabulaire en anglais

Enrichir son vocabulaire, c’est comme un régime alimentaire : Vous devez faire des efforts et il n’existe pas de tour de magie, de secret ou de méthode unique pour y parvenir. Chacun doit trouver ce qui fonctionne pour lui.

En outre, être patient, se fixer des objectifs réalistes et se récompenser pour les avoir atteints est une bonne stratégie qui peut être combinée à l’une des méthodes proposées lors de nos formations en anglais à distance par classes virtuelles pour enrichir votre vocabulaire.

Voici en guise de mise en bouche, quelques conseils dans cet article.

S’entrainer à la lecture

La lecture est un excellent moyen d’apprendre de nouveaux mots. Comme la lecture est une activité individuelle, vous pouvez vraiment prendre votre temps avec un nouveau mot et découvrir sa signification ainsi que son usage.

La lecture ne se limite pas aux livres pour ceux qui ne sont pas des rats de bibliothèque, dit « bookworms » en anglais et n’ont pas le temps de se poser devant un bon livre.

La lecture, c’est aussi les journaux, les magazines, les blogs, les articles sur internet ou les réseaux. L’astuce consiste à trouver des sujets et des thèmes qui vous intéressent et pertinents aussi bien dans votre vie personnelle que professionnelle. Vous disposerez ainsi d’un éventail plus large de mots, d’expressions et vous vous familiariserez même avec de belles tournures de phrases à réutiliser à votre tour en contexte.

Pratiquer l’écoute

L’écoute est la façon dont nous apprenons les mots dès notre plus jeune âge et peut avoir un impact énorme sur la façon dont nous apprenons à prononcer et à utiliser chaque nouveau mot rencontré. Il existe de nombreuses façons d’apprendre en écoutant.

Cela peut se faire lors de nos nos formations en anglais à distance par classes virtuelles, en immersion totale dans un pays anglophone ou dans des réunions avec des collègues anglophones, vous devez apprendre à développer une écoute active à tout moment.

Observez et écoutez toute personne anglophone dans leur contexte et n’hésitez pas à leur piquer des mots. Non seulement pour acquérir du vocabulaire, pour capter des expressions, mais aussi pour entendre comment les mots en question sont prononcés.

De plus, les émissions radios, les chansons en anglais, les podcasts, les livres audio sont à préconiser.

S’exercer à l’écriture

À l’ère d’Internet et de la technologie, l’écriture est devenue essentielle pour une communication constante. Avec la mondialisation et la numérisation, le besoin de communiquer avec des collaborateurs étrangers devient de plus en plus fréquent, par le biais d’e-mails, de SMS, de chats internes, etc.

C’est pourquoi nos formateurs mettent également l’accent sur l’expression écrite.  En outre, écrire des phrases permet de structurer sa syntaxe et d’utiliser les mots rencontrés pour enrichir son vocabulaire.

Une excellente astuce à essayer sur Microsoft Word par exemple, est de sélectionner le mot utilisé pour découvrir les différents synonymes proposés. Vous disposez ainsi de plusieurs alternatives tout en apprenant de nouveaux mots.

Participer à des évènements

Assistez à des événements, comme des pièces de théâtre, des matchs sportifs, des expositions, des conférences, des concerts où les hôtes, les autres invités, les présentateurs ou les participants sont anglophones. Outre les formations en ligne, vous pouvez même rejoindre des groupes de lectures, de prières, de chants ou d’autres types de groupes avec des gens partageant les mêmes centres d’intérêt que vous.

Regardez des films et des vidéos en anglais

Regarder des films, des vidéos, des programmes télévisés, sont une façon ludique d’apprendre des mots. Cela est d’autant plus efficace si vous combinez vos compétences en matière d’écoute et de lecture en activant les sous-titres en anglais.

C’est un moyen utile et efficace de visualiser les mots prononcés à haute voix tout en apprenant leurs orthographes respectives.

Comme pour la lecture de livres illustrés, vous bénéficiez de repères visuels, tout en entendant la prononciation habituelle du mot et cela augmente votre mémorisation du mot.

Créer un carnet de vocabulaire

Présenté sous la forme d’un cahier ou même d’un fichier Excel, il est conseillé de tenir un carnet de vocabulaire. Il est même recommandé de le diviser en plusieurs colonnes, dont la première contient le mot en question, son équivalent français dans une deuxième colonne, puis sa définition (de préférence en anglais pour une exposition maximale).

Pourquoi pas une autre colonne avec un synonyme sans oublier une dernière contenant un exemple de phrase en contexte avec ce mot. Notez à chaque fois chaque nouveau mot que vous rencontrez.

Qui plus est, en notant les mots simultanément avec votre cahier ou votre fichier Excel ouvert pendant nos cours d’apprentissage à distance en classe virtuelle lorsque nos formateurs travaillent avec vous sur le vocabulaire du jour, cela permet un gain de temps mais aussi un gain de vocabulaire.

Fixez-vous comme objectif d’apprendre et d’utiliser si l’occasion se présente au minimum un mot par jour. Cela reviendra à 365 nouveaux mots par jour.

Peu importe votre niveau d’anglais, si n’avez pas un minimum de vocabulaire, vous n’irez pas très loin dans le développement de vos compétences linguistiques. Le vocabulaire ouvre les portes à la communication qu’elle soit écrite ou orale mais rend aussi l’apprentissage amusant et satisfaisant pour l’apprenant.

Vous manquez de vocabulaire et de ce fait, d’aisance pour mieux communiquer en anglais, nos formations en anglais à distance par classes virtuelles vous donneront les clés pour enrichir votre vocabulaire en anglais.

Toutes nos formations en anglais sont éligibles CPF, prenez contact avec nous.

 

Retrouvez nos articles de la même catégorie :

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin